Région du Tonkpi

La Région du Tonkpi, l’une des plus vastes de la Côte d’Ivoire est située à l’extrême ouest dans le District des montagnes. Elle s’étend sur une superficie de 12 284 Km2. Elle est limitée au nord, par la Région du Bafing, à l’est, par les Régions du Worodougou et du Haut-Sassandra, au sud, par les Régions du Cavally et du Guémon, à l’ouest, par les Républiques de Guinée et du Libéria.
La population de la région est estimée à 435 196 habitants (RGPH 2014).

Elle regroupe les départements de:

– Biankouma;
– Danané;
– Man (chef lieu);
– Sipilou;
– Zouan-Hounien.

Dans la Région du Tonkpi, la série de bas-plateaux s’enchaîne par endroit avec des zones très accidentées aux contours variant entre des pentes moyennes et des altitudes dépassant parfois les 1000 m. La plupart des versants des montagnes, abrupts et fracturés ainsi que les vallées encaissées, sont exposés à un risque élevé d’érosion.

Les sols de type ferralitique à fertilité chimique moyenne sont dominants et présentent, d’une manière générale, un faible couvert végétal. Il y existe également des sols développés sur des roches basiques, des sols hydromorphes dans les bas-fonds et des sols minéraux en région montagneuse. Les hauteurs de pluie varient entre 1300 et 2400 mm par an.

Les températures sont douces et se fixent en moyenne à 24°C. La région du Tonkpi est irriguée par les fleuves Sassandra à l’est et Cavally à l’ouest avec chacun, de nombreux affluents qui favorisent une végétation constituée à 80% de forêt humide.

Les Dan ou Yacouba sont le groupe ethnique autochtone dominant du territoire qui abrite également plusieurs populations ivoiriennes non autochtones ainsi que des étrangers d’origine africaine en particuliers des guinéens, des maliens et des burkinabés. Les non africains constituent une population marginale.

• Assurer un développement transversal et harmonieux de la Région du Tonkpi;
• Impulser un développement équilibré de la région;
• Mener des actions devant impacter positivement la vie des populations.

I- Vision, ambition et politique de développement

I.1- Ambitions

– faire de la Région du Tonkpi un pôle de développement économique;
– faire du tourisme dans la région une véritable industrie à travers la valorisation des sites et la promotion de la culture Dan;
– faire l’insertion socioprofessionnelle des couches vulnérables (jeunes et femmes).

I.2- Politique de développement

– élaboration du plan stratégique de développement de la région;
– identification et allocation de subventions aux associations d’utilité publique œuvrant dans la région;
– mobilisation des ressources propres à travers la création d’activités génératrices de revenus;
– ouverture et entretien des routes et pistes de la région;
– créations et entretien d’infrastructures scolaires, sanitaires et hydrauliques;
– programmes d’électrification et d’extension du réseau électrique.

II- Potentialités économiques

La Région du Tonkpi regorge d’énormes potentialités économiques indéniables à savoir:

II.1- Les ressources minières:

– l’or (Zouan-Hounien);
– le fer et le nickel (Sipilou et Biankouma).

II.2- Les ressources agricoles d’exportation

Le cacao, l’hévéa, le palmier à huile et le café. Il est utile de rappeler que le café de la région est très prisé à travers le monde.

II.3- Les ressources agricoles du secteur du vivrier

Le riz, le manioc, le maïs…

II.4- Les ressources forestières

Le bois.

II.5- Tourisme

On note les cascades naturelles, les ponts de lianes, les chaînes de montagne, les singes de la forêt sacrée de Gbêpleu, les grottes de Biankouma, la réserve du Mont Nimba, le parc du Mont Sangbé, les danses traditionnelles Dan, les masques et les fêtes coutumières telles que la fête des ignames chez les Touras.

III- Les projets de la région

III.1- Projets de 2014

– travaux de construction et de réhabilitation d’infrastructures scolaires (12 projets);
– travaux de construction et de réhabilitation d’infrastructures sanitaires (03 projets);
– travaux de construction de logements sociaux (05 projets);
– reprofilage lourd et traitement de points critiques sur routes en terre;
– électrification des localités;
– hydraulique.

III.2- Réalisations achevées

– reprofilage lourd et traitement de points critiques en régie sur 49 km;
– reprofilage léger en régie sur 54 km;
– construction de deux (02) dalots 3×3 sur l’axe Yorodougou- Yepleu (Biankouma);
– réhabilitation d’EPP: Koulikoro, Blèpleu, Glolé 1, Blapleu, Voungoué, Mantongouiné, Guian-Houyé;
– construction d’un bâtiment de quatre (04) classes + bureau au Collège Moderne de Téapleu;
– réhabilitation des dispensaires de Kouan-Houlé et de Yeilleu;
– logements d’infirmiers de Gbangbégouné et Mahapleu et de sage-femme de Gbombélo;
– marché couvert de Biakalé et Bogouiné.

III.3- En cours

– construction d’un bâtiment de quatre (04) classes+bureau aux Collèges Modernes de Santa, Daleu, Gbangbégouiné, Podiagouiné, Kouan-Houlé et Téapleu;
– construction de logements sociaux à Bofesso, Dongouiné, Kouan-Houlé, Sin-Houyé , Gbaleu, Natta-Nord et Guiamapleu;
– construction de dispensaires à Natta-Nord, Gbombélo, Yaloba, Mlongouiné, Koulalé, Guiamapleu, et de réhabilitation de centres de santé à Bogouiné 1 et de la maternité de Blolé;
– électrification de Gbangbégouiné et de Gueutouo;
– travaux d’adduction d’eau à Gbangbégouiné;
– construction de marché couvert de Sandougou et Soba.

IV- Contacts

Tél: 33 79 01 58 / 33 79 01 59
Fax: 33 79 02 18
BP: 203 Man
E-mail: conseilregionaldutonkpi@gmail.com
Siège: Man route du Lycée Moderne, Bâtiment chambre d’agriculture