Région du Worodougou

La Région du Worodougou est située au nord-ouest de la Côte d’Ivoire. Elle a pour chef-lieu de région Séguéla, ville distante d’Abidjan de 516 Kilomètres. Sa population est de 136 091 (RGPH 2014) Elle comprend les départements de :

– Séguéla;
– Kani.

I- Potentialités économiques

I.1- Agriculture

L’économie de la Région du Worodougou est essentiellement basée sur l’agriculture. La Région du Worodougou bénéficie des conditions pédoclimatiques favorables à l’intensification et à la diversification des productions agricoles. L’activité agricole constitue la première source de revenus pour la majorité des populations avec une production de café-cacao estimée à 6.808,265 tonnes. L’anacarde représente aujourd’hui 16.391,074 tonnes. Quant à la banane plantain, les quantités produites sont estimées à 2.134,40 tonnes. La production de maïs fait annuellement 660,2 tonnes. Celle de l’igname équivaut à 158,1 tonnes. Le manioc produit dans la région représente 125 tonnes.

I.2- Elevage

L’élevage est après l’agriculture, la principale activité économique des populations. Selon les chiffres de la Direction Régionale de la Production Animale et des Ressources Halieutiques pour l’année 2014, la Région du Worodougou dispose d’un important cheptel:

– bovins : 48.875 têtes;
– volaille : 342.000 têtes;
– Ovins : 53.325 têtes;
– caprins : 14. 831 têtes.

Cinquante-deux (52) coopératives interviennent dans le secteur agropastoral.

I.3- Autres activités

En marge de l’activité agricole, l’exploitation artisanale des minerais (diamant, or), le commerce, le transport et les industries agro-alimentaires apportent une plus-value à la région.

I.4- Artisanat

L’artisanat lui, est peu développé dans la région, néanmoins c’est une filière en devenir qui fait face à d’énormes contraintes dues à la faiblesse du niveau de qualification des artisans.

Cette activité se concentre essentiellement sur, d’une part, la sculpture (mortiers, pilons…) et la forge (dabas, haches…) chez les hommes et d’autre part, la vannerie (paniers, nattes…) et la poterie (canaris) chez les femmes.

II- Vision, ambition et politique de développement

La politique du Président du Conseil Régional vise à améliorer la qualité et le niveau de vie de la population de la région à travers :

– l’augmentation du taux de scolarisation par la création d’écoles primaires dans tous les villages de plus de 500 habitants;
– la dotation de chaque chef-lieu de sous-préfecture d’un collège;
– la dotation de chaque village en centre de santé;
– l’électrification des villages de plus de 500 habitants;
– l’accès de tous les villages et campements à l’eau potable;
– le reprofilage et le traitement des points critiques de toutes les routes et pistes de la région;
– la création d’emplois dans les domaines agricoles (formation et installation des jeunes exploitants agricoles) et miniers (formation des jeunes aux métiers de la reconnaissance et de la transformation de pierres précieuses et ornementales);
– l’aménagement des sites touristiques et l’organisation de festivals afin de promouvoir le tourisme dans la région et lui donner une valeur économique;
– l’ouverture du Conseil Régional du Worodougou aux autres collectivités tant nationales qu’internationales dans le but de nouer des partenariats.

III- Les projets en cours

Le Président du Conseil Régional et son bureau ont pris l’engagement de faire de l’éducation la priorité durant leur mandat. Les projets de la Région du Worodougou portent sur les secteurs de la sécurité, de la planification, de l’éducation, de la santé, des infrastructures économiques, de l’agriculture et du commerce.

III.1- Sécurité

– équipement des services de sécurité en matériels de communication (En cours);
– équipement des services de sécurité en mobiliers (Achevé).

III.2- Etude et planification

– frais d’études et de recherche pour l’élaboration des critères de choix des investissements (achevé);
– frais d’études et de recherche pour l’élaboration d’études diagnostiques et prospectives (à venir).

III.3- Education

– construction d’écoles primaires à Komatou, Hermakono, Tonhoulé et de 6 bâtiments de trois (03) classes pour six (06) villages (Bobi, Kokodjimono, Bona, Diarrabana, Ganikro et Nianhourogo). Les travaux de Komatou sont achevés. Les autres sont en cours;
– équipement des établissements scolaires des IEP de Séguéla et Kani en 3 000 tables-bancs;
– équipement des établissements secondaires de Kani, Sifié, Morondo, Massala, Séguéla, Worofla, Dualla, Djibrosso et Fadiadougou en 3 200 tables-bancs. Kani, Sifié, Morondo, Massala, Séguéla, Worofla sont en cours. Dualla, Djibrosso et Fadiadougou sont à venir;
– réhabilitation de dix-neuf (19) écoles primaires publiques de la région;
– réhabilitation d’établissements secondaires (3 bâtiments au Lycée Moderne de Séguéla et un (01) bâtiment au Lycée Konet Moussa de Kani);
– construction de sept (07) Collèges Modernes (Morondo, Massala, Worofla, Sifié, Dualla, Djibrosso et Fadjadougou);
– Massala (achevée), Sifié, Worofla, Morondo (en cours), Dualla, Djibrosso, Fadiadougou (à venir);
– construction d’un centre de formation aux métiers de la reconnaissance et de la transformation des pierres précieuses et ornementales (à venir);
– achèvement de deux bâtiments de trois classes à l’EPP Yomankro et l’EPP Séna (à venir); IEP de Séguéla et Kani en 3000 tables-bancs (En cours);
– équipement des établissements secondaires deKani, Sifié, Morondo, Massala, Séguéla, Worofla, Dualla, Djibrosso et Fadiadougou en 3200tables-bancs. Kani, Sifié, Morondo, Massala,Séguéla, Worofla sont en cours, Dualla, Djibrosso et Fadiadougou sont à venir;
– réhabilitation de 19 Ecoles primaires publiques de la Région (à venir);
– réhabilitation d’établissements secondaires (3bâtiments au lycée Moderne de Séguéla et un (01) bâtiment au lycée Konet Moussa de Kani) (à venir);
– construction de sept (07) Collèges Modernes (Morondo, Massala, Worofla, Sifié, Dualla, Djibrosso et Fadjadougou);
– Massala (achevée). Sifié, Worofla, Morondo (en cours) Dualla, Djibrosso, Fadiadougou (à venir);
– construction d’un centre de formation aux métiers de la reconnaissance et de la transformation des pierres précieuses et ornementales (à venir);
– achèvement de deux bâtiments de trois classes à l’EPP Yomankro et l’EPP Séna (à venir); IEP de Séguéla et Kani en 3000 tables-bancs (En cours);
– équipement des établissements secondaires de Kani, Sifié, Morondo, Massala, Séguéla, Worofla, Dualla, Djibrosso et Fadiadougou en 3200 tables-bancs. Kani,
– réhabilitation de dix 19 Ecoles primaires publiques de la Région (à venir);
– réhabilitation d’établissements secondaires (3 bâtiments au lycée Moderne de Séguéla et 01 bâtiment au lycée Konet Moussa de Kani) (à venir);
– construction de sept (07) Collèges Modernes (Morondo, Massala, Worofla, Sifié, Dualla, Djibrosso et Fadjadougou);

III.4- Santé

– réhabilitation des Centre de santé de Madji , Banandjé, Ranch, Marahoué, Dominique ouattara, Fadiadougou, et téguéla. Madji, Banandjé, Ranch Marahoué, Fadiadougou, et Téguéla (à venir) le centre de santé Dominique ouattara (en cours);
– achat de trois (03) ambulances équipées pour les CSR de Dualla, Sifié et du Ranch de la Marahoué. Dualla et Sifié (en cours) Ranch Marahoué (à venir);
– équipement du District sanitaire de Séguéla en matériels biomédicaux (Achevé);
– construction de cinq (05) centres de santé à Kohimon, Samina, Notou, Gbénan, Lohou (A venir);
– achat de matériels biomédicaux pour le CHR de Séguéla et l’Hôpital Général de Kani (A venir).

III.5- Infrastructures économiques

– acquisition de pièces de rechange pour réparation de pompes hydrauliques à motricité humaine (En cours);
– reprofilage lourd de 56 kilomètres de routes en terre et traitement de points critiques dans la région (Massala-Tiémassoba-Diorholé; Dualla-Somana; Kato-Gbémazo; Kénégbé Nord-MassalaAssolo- Diarabana; Soba Banadjé-wama; Djamina-Gbona; Bobi-Dafana). Pour Massala-Tiémassoba (achevé); Tiémassoba- Diorholé (en cours); Dualla-Somina, Kato-Gbèmazo (à venir);
– réalisation de onze (11) forages d’exploitation dans la région : Séguédjan, Linguékro, Tiesso, lipara 2, Kouroukoro, Séfrédjo, Djorofa, Ouahi, Sagbakoro, Sonigbé, Babasso. Les travaux de Séguédjan, Linguékro, Tiesso, Lipara (en cours);
– électrification des villages de Gbalo, Béna, Kato, Djobala, Somina, Gbona, Sokoura et SuinlaBrogbéna. Gbalo et Béna (en cours);
– acquisition de matériels de nettoiement de la voierie (En cours);
– construction du siège du Conseil Régional du Worodougou (A venir);
– construction de 03 marchés couverts dans la région (Fadiadougou, Diorholé, Notou). Les travaux de Diorholé (en cours). Fadiadougou et Notou (à venir).

III.5- Agriculture et Commerce

– Appui à l’élevage (création de noyaux d’élevage) (A venir);
– création de parcelles pour la production de semences (A venir).

VI- Contacts

Tél : 32 74 14 14 / 32 74 15 15 / 32 74 17 17
Fax : 32 74 16 16
BP : 216 Séguéla
E-mail : crworo@gmail.com
www.worodougou.org
Siège : quartier Bakayoko extension