Région du Sud-Comoé

Elle est limitée au Nord par la Région de l’Indénié-Djuablin, au Sud par l’Océan Atlantique et le Ghana, à l’Est par le Ghana, à l’Ouest par le District d’Abidjan et la Région de la Mé. Elle couvre une superficie de 7. 627 km2. La population est de 271.668 habitants, selon le RGPH 2014 avec un taux de croissance annuel de 2,2%. Elle est constituée de quatre (04) départements :

– Aboisso (chef-lieu);
– Adiaké;
– Grand-Bassam;
– Tiapoum.

Elle compte 17 Sous-Préfectures, 07 communes, 194 localités dont 17 centres urbains et 177 villages.

Les populations originaires sont les Agni-Sanwi, les Ehotilé, les Abouré, Essouman, les N’zima et les Adouvoulé.

I- Potentialités économiques

La Région du Sud-Comoé est située dans le sud-est de la Côte d’Ivoire.

I.1- Position géographique et ressources naturelles

Région carrefour et de transit entre la Côte d’Ivoire et le Ghana, traversée par l’axe routier corridor Abidjan – Lagos. Le sol a des qualités physiques et chimiques favorables à l’agriculture avec une surface agricole utile estimée à près de 86 %. On note 1 500 ha de bas-fonds et 82 696 hectares de forêts classées ainsi qu’un parc national (les Îles éhotilés 550 hectares).

Le réseau hydrographique est dense et varié : 12 lagunes dont la plus importante est le complexe lagunaire Aby, Tendo et Ehy d’environ 424 Km²; 04 grands fleuves (la Bia sur lequel se trouve le barrage hydroélectrique d’Ayamé, la Comoé, la Tanoé dont le bassin versant est de 16.000 Km2 et le Toumanguié); Plusieurs nappes phréatiques à haut débit dont les plus importantes sont les nappes du Sud-Comoé (200 m3/h en moyenne) situées dans les zones de Bonoua de Bongo et d’Adiaké. Un littoral d’environ 86 km s’étend de Gand-Bassam jusqu’à la frontière du Ghana.

Les ressources minières sont dominées par des couches de manganèse, du cuivre, du diamant, de l’or, de l’étain et du zinc, du bitume et du pétrole.

I.2- Agriculture

La Région du Sud-Comoé est une région essentiellement agricole avec une prédominance de café (70 000 ha), de cacao (80 526 ha), de palmier à huile (66 862 ha), d’hévéas, de banane douce et d’ananas pour les produits d’exportation. C’est également une grande productrice de vivriers (banane plantain, igname, manioc, etc.…).

I.3- Tourisme

Parmi les potentialités touristiques, on note les Barrages hydro électriques d’Ayamé 1 et 2 , les cours royales de Bonoua, de Moossou et de Krindjabo , l’Ecole d’Elima (la première école primaire de Côte d’Ivoire) et les ruines de la maison blanche d’Arthur Verdier, les Iles Ehotilés classées parc national , le quartier France de Grand-Bassam ville historique classée patrimoine mondiale de l’Unesco, l’Abissa dans le pays N’zima et adouvoulè , le Popo Carnaval en pays Abouré et les fêtes de génération , la fête des ignames en pays Agni-Sanwi , les plans d’eaux lagunaires et les lacs d’Ayamé ainsi que le littoral marin.

I.4- Industrie

L’industrie de la région du Sud-Comoé est caractérisée par les huileries avec les complexes agro-industriels dont les plus importantes sont les unités d’huile de Palm d’Ehania et de Toumuanguié, le caoutchouc avec les unités de production de la SAPH et du Sud-Comoé caoutchouc , les industries agro-alimentaires et de savonnerie. Une zone industrielle de 300 hectares de terrains identifiés à (Bonoua) assure le prolongement des zones industrielles d’Abidjan ainsi qu’un Village des Technologies de l’Information et de la Biotechnologie (VITIB) à Grand-Bassam.

II- Vision, ambition et politique de développement

« Le Sud-Comoé, une région attractive, active et prospère, un espace de solidarité et de bien être, autrement dit « La Région du Sud-Comoé, un ELDORADO ».
Une Région du Sud-Comoé attractive à travers le tourisme, les activités de loisirs et le patrimoine culturel, la conservation d’un environnement de qualité et la création de meilleures conditions d’installation des opérateurs économiques avec la maîtrise de la sécurité foncière.

Une Région active et prospère pour les activités économiques qui se traduisent par la mise en œuvre d’outils de promotion de l’agriculture et par la mise en place (processus en cours) de mécanismes (Fonds d’Investissement Régional) de promotion de l’industrialisation de la région, particulièrement l’agro-industrie, de soutien aux investissements productifs et des initiatives de création de richesses ainsi que la garantie de l’accès aux crédits.

Une Région du Sud-Comoé, espace de solidarité et de bien-être, avec un Conseil Régional au service des populations par des actions de dialogue, d’échanges et d’écoute ainsi que la mise en place et l’amélioration des services socio-économiques de proximité.

Le Sud-Comoé s’inscrit de la sorte dans le programme du Gouvernement et traduit ainsi dans la région, la vision du Président de la République qui veut faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020. Cette vision est mise en œuvre dans une démarche participative à travers le plan stratégique en cours d’élaboration.

II.1- Opérations en cours

– délimitation, bornage et immatriculation des sites de cinq (05) collèges et d’un (01) lycée dans le département d’Aboisso : 11 .960. 000 francs CFA;
– étude pour l’expertise immobilière du bâtiment de trois (03) classes acquis au Collège Moderne de Krindjabo : 4 .350 .000 francs CFA;
– construction d’un bâtiment de trois (03) classes à Temin débarcadère : 25. 237. 810 francs CFA;
– achèvement d’un collège à base 4 à Ahigbekoffikro : 243. 583 .682 francs CFA;
– construction d’un collège à base 4 à Bianouan : 156 285 886 de francs CFA;
– construction d’un bâtiment de deux (02) classes à Niamienlessa : 17. 369 .340 de francs CFA;
– construction d’un bâtiment de trois (03) classes à l’EPP Akakro : 22. 029. 257 francs CFA;
– réhabilitation de deux (02) bâtiments au Lycée Municipal d’Adiaké : 27 .700 210 francs CFA;
– construction d’un bâtiment de quatre (04) salles de classes au collège moderne d’Etuéboué : 49 759 865 francs CFA;
– équipement du Collège Moderne d’Ono-Salci en mobiliers scolaires : 7. 000. 000 de francs CFA;
– création d’un Collège à ONO – SALCI (Réhabilitation d’1 bâtiment de 3 classes et construction d’un latrine scolaire) : 19 .847. 930 francs CFA;
– acquisition de matériaux pour la confection de en tables bancs des écoles primaires d’Ono 1&2, Bongo, Yaou et Larabia : 12.500 .000 francs CFA;
– réhabilitation de l’école primaire d’Akroaba : 1 .001. 000 francs CFA;
– achat de mobiliers de climatiseurs et de splits pour l’antenne de la Région à Grand-Bassam : 10 000.000 de francs CFA;
– équipement des services du Conseil Régional en matériels informatiques : 3. 078 .000 francs CFA;
– équipement des services du Conseil Régional en mobiliers : 1 645 000 francs CFA
– acquisition de mobiliers et matériels de bureau pour les services du Conseil Régional : 7. 036. 000 francs CFA;
– réalisation d’un système HVA à Bongo : 25 209 000 francs CFA;
– construction d’un centre de santé à Toumanguié village : 46 078 632 francs CFA;
– acquisition de matériaux pour la confection de mobiliers scolaires du Lycée 1 & 2 de Grand-Bassam : 3. 000. 000 de francs CFA;
– construction d’un bâtiment de quatre (04) classes au Lycée Départemental : 51 366 047 francs CFA;
– réhabilitation d’un bâtiment de quatre (04) salles classes au Lycée Municipal d’Adiaké: 10.000.000 de francs CFA;
– achèvement des bâtiments construits par le ROTARY CLUB au collège de Nouamou : 20. 000. 000 de francs CFA;
– construction d’un bâtiment de trois (03) classes avec bureau à Kotoagnoan : 24. 500. 000 francs CFA;
– équipement de l’école primaire publique de Djiminikoffikro en mobiliers scolaires (75 table-bancs : 2.000. 000 de francs CFA);
– équipement du Lycée Municipal d’Adiaké en mobiliers scolaires (100 table-bancs, 4 tables et 4 chaises) : 2 .684. 000 de francs CFA;
– équipement du Lycée Municipal d’Adiaké en mobiliers scolaires (58 table-bancs) : 2 000 000 francs CFA;
– équipement du Collège Moderne d’Assinie-Mafia en 100 table-bancs, et mobiliers de bureau : 3 200.000 francs CFA;
– électrification du centre de santé de Kouakro : 6 .661. 690 francs CFA;
– électrification de la localité de Kongodjan (2ème tranche) : 42 575 569 francs CFA;
– électrification d’Adiaké (2ème tranche) : 13 479 782 francs CFA;
– acquisition de mobiliers pour les services techniques de la Région : 8 534 000 francs CFA;
– achèvement du centre de santé d’Adjouan : 41 527 807 francs CFA;
– équipement de six (06) centres de santé en mobliers de bureau : 7 975 000 francs CFA;
– construction d’une maternité à Appouesso : 44 392 634 francs CFA;
– achèvement du centre de santé de Kouakro : 68 950 201 francs CFA;
– construction d’un centre de santé à Sanhoukro : 42 507 317 de francs CFA;
– équipements des hôpitaux généraux de Grand-Bassam et Bonoua en matériel biomédical : 22.312.000 francs CFA;
– cout total : 1 .125 .835. 493 francs CFA

II.2- Projets achevés

Plusieurs projets sont en cours dans la région. D’un coût global de 3. 520 .031 .918 francs CFA, ils portent entre autres sur :

– délimitation et levé topo de terrains pour la création d’un Collège à Ono et projets immobiliers : 19 .870. 000 francs CFA;
– lotissement de la localité de Vitré 1 : 7. 500. 000 francs CFA;
– lotissement de la localité de Vitré 2 : 7. 500. 000 francs CFA;
– construction d’un bâtiment de deux (02) classes au Collège Moderne d’Aboisso : 19. 929. 235 francs CFA;
– construction d’un bâtiment de quatre (04) salles de classe au Collège Moderne de Krindjabo : 37.740.029 francs CFA;
– construction du bâtiment administratif du Lycée Régional : 104. 923. 666 de francs CFA;
– construction d’un collège à base 4 à Krindjabo : 142. 000. 000 de francs CFA;
– acquisition de 444 table-bancs pour 06 collèges modernes du département d’Aboisso : 10 080 000 francs CFA;
– réhabilitation de l’EPP d’Akréssi : 27. 926 .003 francs CFA;
– construction d’un bâtiment de quatre (04) salles de classe au Collège Moderne de Bianoua 37.727..057 francs CFA;
– achèvement d’un bâtiment R+1 au Collège Jacques Batteur d’Affiénou : 25. 938. 229 francs CFA;
– construction d’un collège à KOUAKRO : 244. 911. 723 francs CFA;
– construction d’une école primaire de trois (03) classes + bureau + latrines à Akounougbé : 19. 308 .250 francs CFA;
– création d’un collège à ONO–SALCI (construction d’1 bâtiment de 3 classes) : 27. 950. 154 francs CFA;
– création d’un collège à ONO – SALCI (Construction d’1 bâtiment de salles spécialisées) : 46. 668.359 francs CFA;
– construction de quatre (04) salles de classes au Lycée Moderne de Bonoua : 63. 175 .000 francs CFA;
– réhabilitation du Bâtiment B du Lycée Municipal de Bonoua : 20.738.000 francs CFA;
– réhabilitation du 2ème étage bâtiment A (R+2) au lycée 1 et 2 de Grand-Bassam : 35. 000. 000 de francs CFA;
– achèvement de trois (03) classes avec bureau à N’guiémé : 4 .159. 000 francs CFA;
– réhabilitation de trois (03) logements de maître à N’zobenou;
– construction d’un bâtiment de quatre (04) salles de classe au collège moderne d’Assinie Mafia (bâtiment de 4ème) : 55. 800. 000 francs CFA;
– acquisition de mobiliers scolaires du collège moderne d’Assinie-Mafia : 4 .000 .000 de francs CFA;
– acquisition de matériaux pour la confection de mobiliers scolaires des collèges modernes d’Etuéboué : 4. 000. 000 de francs CFA;
– réhabilitation du bâtiment G du Lycée Moderne de Bonoua : 26. 000. 000 de francs CFA;
– réhabilitation du bâtiment D du Collège Moderne de Grand-Bassam : 29. 000. 000 de francs CFA;
– réhabilitation des bâtiments B’ et C au collège Moderne de Grand-Bassam : 20. 000. 000 de francs CFA;
– réhabilitation du 1er étage du bâtiment A (R+2) aux Lycées 1 et 2 de Grand-Bassam : 25.000.000 de francs CFA;
– électrification du Collège Moderne d’Ahigbé- Koffikro / N’zikro : 29 .768 .145 francs CFA;
– réalisation d’un système HVA pour les localités de Melekoukro, N’galwa et Assomlan (2ème tranche) : 31. 897. 996 francs CFA;
– extension du réseau d’eau potable à Akounougbé : 3 000 000 de francs CFA;
– réalisation d’un système HVA à Ono et réhabilitation du système HVA de Wogninkro : 51. 612. 000 francs CFA;
– réalisation d’un système HVA à Frambo (Lot 1 & 2) : 59. 294. 705 francs CFA;
– construction d’un centre culturel à Adaou : 24. 994. 190 de francs CFA;
– construction d’un centre culturel à Diby : 25. 499 .871 francs CFA;
– réhabilitation et extension de l’antenne de la région à Grand-Bassam : 95. 413. 827 francs CFA;
– construction d’un marché couvert à Songan : 28. 999. 638 francs CFA;
– construction d’un marché à Abiaty (2ème tranche) : 12. 880. 408 francs CFA;
– achèvement d’un marché à Nouamou : 14 .997. 210 francs CFA;
– création de fermes piscicoles dans le département de Grand-Bassam (à Kodjoboué S/P de Bonoua) : 9 .995 .000 francs CFA;
– acquisition de trois embarcations touristiques du plan lagunaire de la région : 30 .000 .000 de francs CFA;
– acquisition de véhicules 4×4 pour les Services Techniques du Conseil Régional : 25. 000. 000 de francs CFA;
– acquisition de véhicules pour les Services du Conseil Régional : 25. 000 .000 de francs CFA;
– acquisition d’engins des travaux publics (un buldozer, un camion benne, un porte-char et une balayeuse débrousailleuse) : 50.000. 000 de francs CFA;
– équipement agricole pour l’aménagement des bas – fonds rizicoles dans la région : 10. 268 .000 francs CFA;
– équipement du centre de santé de Malamalakro en mobiliers de bureau : 2 .500. 000 francs CFA;
– frais d’études architecturales du siège de la Région : 10. 000. 000 de francs CFA;
– frais d’études architecturales du bâtiment de la Préfecture de police à Aboisso : 5 .000 .000 de francs CFA;
– frais d’études architecturales et technique d’un stade régional à Aboisso : 5. 000. 000 de francs CFA;
– réalisation de deux (02) forages d’exploitation équipés de pompes à motricité humaine à Bondoukou et Aboutou : 19 .000. 000 de francs CFA;
– réhabilitation de pompes manuelles dans les localités de Petit Paris et Bondoukou : 4.000.000 de francs CFA;
– réalisation d’un forage d’exploitation équipé de pompes à motricité humaine à Assouindé : 9.500.000 francs CFA;
– construction d’un bâtiment de trois (03) classes avec bureau à Atchimanou : 24. 600. 000 francs CFA;
– construction d’une maternité à Kacoukro (2ième tranche) : 16. 843. 603 de francs CFA;
– réhabilitation d’une maternité à Akounougbé (2ème tranche) : 6 .813. 296 francs CFA;
– construction d’une usine de traitement de produits halieutiques : 2. 000 .000 .000 de francs CFA.

III- Contacts

Tél : 21 30 55 97 /98
Fax : 21 30 69 49
BP: 906 Aboisso
Site web: www.regionsudcomoe.com
E-mail: conseilregionalsudcomoe@gmail.com
Siège : ancienne mairie, derrière le tribunal.