Région du Bafing

D’une superficie de 8 650 km², la région du Bafing a pour chef-lieu Touba. Sa population est estimée à 66 947 habitants (RGPH 2014). Elle est composée de trois départements:

– Touba;
– Koro;
– Ouaninou.

La région compte 7 communes, 8 Sous-Préfectures et 316 villages. Cette région, située au Nord-Ouest du pays, est peuplée en majorité par les Malinkés. Elle a un climat soudano-guinéen; tropical humide à deux saisons : une saison pluvieuse (Avril à Octobre et une saison  sèche (Novembre à Mars).

La région est traversée par des cours d’eau et regorge de montagnes, plateaux, vallées et plaines. La région dispose également de produits minéraliers tels que le diamant, l’or, le fer, le manganèse et la bauxite. On note aussi le nickel et le cuivre. La végétation se compose d’une zone de transition à cheval sur la forêt et la savane. La faune se compose de phacochères, antilopes, singes, agoutis, etc.

La pluviométrie annuelle avoisine 1.127mm de pluie.

Le groupe autochtone est composé de Mahouka, Kla, Dan, Gbéka, Finan. Le groupe des allogènes sénoufo, yacouba, baoulé, koyaka, odienneka…. Les cérémonies traditionnelles majeures sont le Lomba (Maouloud en pays Mahouka), la Fête de Génération et les cérémonies initiatiques (les sorties de Masques).

I-Infrastructures socio-économiques et sécuritaires

La région du Bafing regorge de 21 gares routières qui sont malheureusement mal organisées, 5 marchés journaliers d’environ 1500 places, 15 marchés hebdomadaires de 10.000 places.

Au niveau sanitaire, on note un Centre Hospitalier Régional (CHR), un hôpital général, douze (12) dispensaires, une maternité et une PMI. Eu égard à ce qui précède, la région a un besoin en réhabilitation et renforcement du personnel soignant.

La seule unité industrielle est Sucrivoire.

En ce qui concerne le divertissement, la région a 11 foyers de jeunes en état de délabrement, une piscine au Complexe de Borotou, deux (02) auberges vétustes, des airs de sport, des maquis et restaurants. On note également dix (10) réceptifs hôteliers de plus de 200 chambres et 16 sites touristiques attrayants. Faits notables, toutes les Sous-Préfectures sont électrifiées et couvertes par le réseau de télécommunication.

Au niveau de l’hydraulique, on note dix (10) châteaux d’eau, cinquante (50) hydrauliques villageoises améliorées (HVA) et plusieurs pompes installées.

Au plan de la sécurité, la région enregistre un (01) Camp militaire, un (01) peloton de la Gendarmerie, deux (02) brigades de Gendarmerie, (01) unité d’intervention, un (01) commissariat de police, deux (02) postes de police.

A l’instar des autres régions de la Côte d’Ivoire, la région du Bafing est une zone fortement agro-pastorale :

– Cultures vivrières récurrentes

Riz pluvial 1167 tonnes (Koro), Riz irrigué 3917 tonnes (Ouaninou), Maïs 3743,5 tonnes (Touba). A ces cultures s’ajoutent le Manioc et l’Igname.

– Cultures industrielles

Canne à sucre 525.268,94 Tonnes (Koro), Anacarde 2300 Tonnes (Touba), Coton 603,792 Tonnes (Ouaninou), Cacao 2400 Tonnes (Touba), Café 2600 Tonnes (Touba).

– Elevage

Bovin 2,400 têtes (Touba), Ovin 7,800 têtes (Koro), Caprin 10 têtes (Ouaninou)

II- Vision, ambitions et politique de développement

II.1- Vision

Notre vision se résume dans notre slogan de campagne «La Renaissance du Bafing». Cette Renaissance est la nouvelle naissance de notre région qui a été défigurée économiquement, socialement et même culturellement par la décennie de crise qu’a connue notre pays. Notre vision, c’est cultiver chez nos cadres et populations l’amour de la terre natale. Faire donc du Bafing, un havre d’union, de solidarité et de bien-être social.

II.2- Ambition

Notre ambition est de faire du développement du Bafing, une réalité : rendre accessible toutes nos localités en réhabilitant toutes les routes, permettre à nos populations de se soigner en rapprochant les centres de santé, entretenir cette santé en leur donnant de l’eau potable à travers la construction et la réhabilitation des pompes hydrauliques, permettre à tous nos enfants d’avoir de l’instruction en rendant accessible l’école et enfin améliorer le pouvoir d’achat de nos paysans, de nos femmes et occuper notre jeunesse en leur donnant du travail . Notre ambition est de faire prendre au Bafing l’envol de l’Emergence.

II.3- Bilan à mi-parcours du Centre d’écoute et de facilitation du foncier (Cecof)

Le samedi 22 mars 2014, à la faveur d’une journée de réflexion sur les conflits fonciers et la cohabitation entre agriculteurs et éleveurs, tenue dans la salle du foyer des jeunes de Touba, l’honorable Diomandé Lassina, Président du Conseil Régional du Bafing, s’est engagé solennellement à œuvrer dans le sens de l’apaisement et de la pacification des rapports entre les populations du Bafing, par la création d’un Centre d’Ecoute et de Facilitation. Trois mois après cette réunion, voici les résultats partiels obtenus par le CECOF :

II.3.1- Actions déjà entreprises

– Nomination des membres du CECOF;
– recrutement et mise en place de la cellule de surveillance nocturne des animaux en divagation;
– confection des documents administratifs du CECOF;
– vendredi 11 avril 2014 : résolution d’un conflit foncier entre des agriculteurs burkinabé dans la Commune de Guentéguéla, précisément dans le village de Tienfou et ses campements;
– vendredi 11 avril 2014 : séance de travail du CECOF avec le Conseil du café cacao sur la lutte contre la fuite des produits dans la région du Bafing et la sensibilisation des producteurs en vue de l’amélioration de la productivité dans la région;
– vendredi 18 avril 2014 : réunion de sensibilisation des Chefs de canton sur la question foncière et la cohabitation pacifique entre éleveurs et agriculteurs tenue au siège du Conseil Régional;
– jeudi 24 avril 2014 : sensibilisation du CECOF sur la nécessité de la création des comités villageois de gestion foncière et des conflits agriculteurs éleveurs à Koonan;
– jeudi 24 avril 2014 : séance de travail du CECOF avec des partenaires israéliens sur les problèmes fonciers dans la région du Bafing;
– lundi 28 avril 2014 : lancement de la campagne de recensement des troupeaux et résolution d’un conflit agriculteurs-éleveurs dans le village de Koro-Sanangoro;
– lundi 05 mai 2014 : séance de travail du CECOF avec Madame Irié Lou Collette, Présidente de La Fédération Nationale des Coopératives du Vivrier de Côte d’Ivoire (FENACOVICI). Le Président du Conseil Régional, l’honorable Diomandé Lassina a reçu les félicitations publiques de madame Irié Lou Collette à travers les actions du CECOF et elle a promis apporter son soutien aux coopératives de la région. Aussi, a-t-elle souhaité étendre ce bel exemple dans toutes les régions de la Côte d’Ivoire;
– jeudi 29 mai 2014 : construction d’un parc de transit du bétail sur une superficie de 02 hectares dans le village de Niamoutou;
– mercredi 04 juin 2014 : séance de travail sur la crise foncière de Yalla , propositions de solutions et de médiation à l’endroit des différentes parties impliquées;
– lundi 16 juin 2014 : résolution d’un conflit agriculteurs-éleveurs dans le village de Gouéla avec un dénouement heureux;
– mercredi 18 juin 2014 : sensibilisation de la population de six (06) villages de la Sous-Préfecture de Koonan au chef-lieu de Sous-Préfecture lors d’une réunion sur la résolution d’un conflit agriculteurs-éleveurs;
– plusieurs campagnes de sensibilisation menées dans toutes les Sous-Préfectures et Communes de la région sur les textes qui régissent la cohabitation pacifique entre éleveurs et agriculteurs;
– installation des comités villageois dans plus de 90% des villages de la Sous-Préfecture de Touba;
– départ massif et volontaire de 96 troupeaux de bœufs vers le Mali;
– plusieurs séances de travail et de sensibilisation du CECOF avec le bureau des éleveurs;
– le 14 octobre 2014 : conciliation entre Abdoulaye Bah (propriétaire de bœufs) et Bamba Mamadou (cultivateur) dans le village de Jérusalem, Sous-Préfecture de Koro;
– le 18 septembre 2014 : conciliation entre Sidibé Boukary (propriétaire de bœufs) et Diomandé Tiémoko (cultivateur) à Soula;
– le 01 septembre 2014, conciliation entre Tchambélé (propriétaire de bœufs) et Diomandé Mory (cultivateur) dans le village de Gouéla;
– le 11 août 2014 : conciliation entre Diabaté Vassadia (propriétaire de bœufs) et Koné Daouda (cultivateur, représentant du chef de village de Gouéla;
– le 22 juillet 2014 : conciliation entre Sidibé Mamadou (propriétaire de bœufs) et Koné Vasseko (cultivateur) à Lawasso 2.

II.3.2- Actions en cours

– Problème foncier entre le village de Dakomandougou, Moiko et Nebilla(S/P de Koro) en voie de résolution;
– litige foncier et frontalier entre les villages de Vayasso et Gouékan-Toubako;
–  le conflit foncier du village de Yalla est en voie de résolution.

La création du CECOF est une excellente initiative prise par le Président du Conseil Régional du Bafing, l’honorable Diomandé Lassina. Depuis sa création, les conflits fonciers et les conflits-agriculteurs éleveurs ont commencé à baisser d’intensité dans la région du Bafing.

Mieux, les parents éleveurs comme agriculteurs ont désormais une tribune vers laquelle se diriger pour régler les différends qui les opposent. D’ailleurs, nombreux sont aujourd’hui, les éleveurs peulh locaux qui ont construit des enclos pour parquer leurs bétails.

III- Projets réalisés

Les réalisations du Conseil régional du Bafing sont notamment :

– remise de matériels médicaux au Chr de Touba;
– électrification de Dougbé Sous Préfecture de Booko :
– construction de l’Epp Barazan;
– réhabilitation de l’Epp Dessené;
– construction de l’Epp Kpoho 1;
– réhabilitation des logements de maître à Niokosso;
– réhabilitation du centre de santé de Booko;
– remise de 1200 table-bancs à la Drenet de Touba;
– reprofilage lourd de l’axe N’golodougou – Booko;
– reprofilage lourd de l’axe Touba – Ouaninou;
– construction des locaux de la sous préfecture de Saboudougou;
– réhabilitation des pompes hydrauliques;
– réhabilitation des ponts de l’axe N’golodougou Booko;
– mise en place du parc de transit du Centre d’écoute et de facilitation du Conseil régional du Bafing (Cecof).

IV- Contact

Tél : 33 70 60 26
BP 260 Touba
E-mail : conseilregionaldubafing@gmail.com