Musique : Beguine Touré dans l’ arène du reggae avec  » Ligdi « .

La scène du reggae burkinabé vient de s’enrichir d’ un nouvel artiste en la personne de Beguine Touré. De son vrai nom Issoufou Compaoré, Beguine Touré a décidé d’ épouser la musique reggae et la philosophie « Peace and Love » en publiant un single de deux titres ( Ligdi et Politicien ) baptisé  » Ligdi « .

C’ est le dimanche 17 septembre au bord de la piscine de l’ Hôtel Sana sis au quartier Cissin de Ouagadougou que l’ artiste s’est ouvert au public à travers la dédicace de son album. Concernant sa passion pour la musique Rouge-Jaune-Vert, cet adepte de la philosophie de « Jah » a indiqué qu’ il a été très tôt bercé par ce genre musical qui correspond à ses aspirations et qui a pour but de révolutionner le monde. Interrogé sur ses ambitions, Beguine Touré a révélé qu’il a plutôt une mission : celle d’ entreprendre des œuvres pour la gloire de Dieu et de l’ humanité à travers la musique. Quant à la concurrence qui existe dans le milieu, il a dit ne rien craindre. Homme de défi et de conviction il se tient prêt pour la bataille qui le conduira au sommet.

A travers  » Ligdi  » qui signifie l’ argent en langue mooré, l’ artiste dénonce la trop grande propension des hommes à adorer l’argent au détriment des valeurs morales et humaines. Pour lui l’argent n’est qu’ un moyen et non une fin en soi. Quant au titre  » Politicien , l’artiste le considère comme un pamphlet à l’endroit des hommes politiques qui mènent toujours leur peuple dans l’ abîme.

Pour joindre l’ acte à la parole, Beguine Touré a égrené ses deux titres sous les applaudissements du public qui semblait acquis à sa cause. Venu soutenir l’ artiste, le parrain Amidou Zagré, directeur de cabinet du Ministre de l’ Eau et de l’ Assainissement a rappelé les valeurs morales incarnées par l’ artiste avant de lui souhaiter plein succès dans la carrière qu’ il vient d’ entamer. Même son de cloche pour Aly Veruthey, parrain artistique de la cérémonie qui a demandé au public et aux média de soutenir pleinement celui qui vient de faire ses premiers pas dans le domaine de la musique.

En lever de rideau, des artistes venus soutenir leur collègue tels King Faya, Zimba Calvine, Romain Ras, Two Diz ont gratifié le public de prestations bien enlevées. Enregistré au studio Najoth l’ album   » Ligdi  » est une auto-production qui a bénéficié des programmations et des arrangements du monumental Zakaria Mamboué, le faiseur de stars. Bienvenu donc à ce nouveau  » lion  » dans l’ arène musicale reggae du Burkina-Faso !

Raymond-Alex Loukou

Culture

Facebook