Exposition d’ art : Les 200  » trésors  » de Stenka exposés.

200. C’ est le nombre de pièces qu’ expose l’ artiste Stenka à la galerie Afriqueart depuis le 24 décembre dernier. Le vernissage de l’ expo  » Nous avons Stenka «  a donné l’ occasion à tous les invités de savoir un pan de la vie de cet artiste qui se considère comme un homme pour l’ art qui a été à l’ école occidentale mais qui n’ en a subi aucune influence.

Du haut de haut de ses 1 m 80, ce génie de l’ art devenu Maître dont la morphologie se rapproche de l’ occidental, s’ est toujours réclamé Nègre et fier de l’ être. Son attachement à la mère-patrie , l’ Afrique est à l’ origine de la création du Mouvement Plastique Africain dont il fut l’ instigateur. Ses œuvres dans son ensemble sont l’ exaltation des grands symboles et allégories qui évoquent l’ Afrique avec ses ancêtres égyptiens et la femme, mère génitrice et prêtresse.

Le décor ainsi planté, l’ artiste peut aisément se déployer à travers ses œuvres dont l’ une a attiré particulièrement notre attention :  » L’ oiseau enchanté « .

Cet oiseau avec un bec pointu et un œil proéminent semble être la réplique de l’ homme sous forme de symbolisme qui traduit la vigilance de l’ homme face aux épreuves de la vie. Cette posture permet à l’ homme le cap malgré les vicissitudes du moment.

Henri N’koumo représentant le Ministre de la Culture et de la Francophonie a indiqué que la seule présence de l’ artiste dans cette galerie devrait inciter le public à venir la visiter car l’ artiste Stenka représente des pans entiers de l’ histoire de l’ art en Côte d’ Ivoire. Pour lui les œuvres du  » Pharaon «  de Bingerville  doivent rester gravées dans la mémoire collective des ivoiriens car  même s’il est beaucoup connu en France, au Venezuela, au Kenya et côté demeure anonyme en Côte d’ Ivoire.

Abondant dans le même sens, le maire de Bingerville Beugré  Djoman a invité les élus locaux et régionaux à faire un tour à la galerie même s’ ils sont en période de campagne.

Un Ipad qui retrace tous les reportages de l’exposition a été remis à l’artiste par le comité d’organisation  afin  qu’il puisse suivre tout ce qui s’est passé à tête reposée.

Très touché par toutes les attentions dont il a été l’ objet par le comité d’ organisation Stenka n’ a pas pu laisser passer l’ émotion. C’ est à juste titre qu’ il remercié le commissaire général  M. Kouadio- Bhegnin pour avoir financé toute l’ expo.

Jusqu’ au 24 janvier prochain, les amateurs d’ art auront l’ occasion de satisfaire leur envie, leur culture et leur curiosité dans les dédales de la galerie qui porte Stenka au sommet de sont art.

Culture

Facebook