Exposition :  » Les trésors  » de Stenka sur les cimaises d’ Afriqueart.

L’ inusable artiste-peintre ivoirien Stenka sera en attraction sur les cimaises de la galerie Afriqueart sise sur la route d’ Abatta le jeudi 24 novembre. L’ annonce a été faite le mercredi 16 novembre au sein de la galerie par le commissaire général de l’ expo M. Kouadio-Bhegnin par ailleurs Directeur général de Kabhie Editions.

Pour le commissaire général de l’ expo ce moment sera une sorte de reconnaissance de l’ immensité du talent de l’ artiste, l’ un des pionniers des arts visuels en Côte d’ Ivoire. Artiste multidimensionnel, le plus prolifique de sa génération en terme de création, est au dire de M. Kouadio-Bhegnin de la dimension des Picasso et Van Gogh.

 » Même s’ il refuse qu’ on le compare à Picasso, je dirai que Stenka est plus que lui. C’ est un patrimoine national qui mérite d’ être connu à travers le monde «  a t-il justifié avant de révéler que c’ est un don de Dieu  que d’ avoir à exposer les œuvres de cet artiste qui est plus connu en dehors  de nos frontières.

 » Dès notre première rencontre j’ ai su que j’ avais mis la main sur un trésor «  a t-il avoué pour traduire sa fierté d’ exposer un artiste de la dimension de Stenka qui n’ en finit pas d’ étonner avec plus 25.000 œuvres dans sa réserve. Cette performance a été saluée par Mme King Régine, organisatrice de l’ événement qui a souhaité que cette exposition soit l’ occasion de vendre Stenka, notre  » Cacao «  national.

 » Nous avons Stenka « , la thématique de l’ expo a pour but d’ attirer l’ attention du public, des mécènes, des amateurs d’ art et des pouvoirs publics sur la nécessité d’ honorer les créateurs qui écrivent l’ histoire de l’ art en Côte d’ Ivoire, a souligné le critique d’ art Mini Errol. Comparant le parcours artistique de Stenka à celui d’ un combattant qui a su puiser dans la tradition africaine pour imposer son écriture picturale.

Invité à prendre la parole, Jacques Samir alias Stenka a remercié les initiateurs de l’ exposition. Il regretté le fait que son travail ne soit pas suffisamment connu dans son pays alors que ce même travail est apprécié à travers le monde entier. Stenka a indiqué qu’ il se consacre entièrement à la peinture qui demeure son principal métier. Il a invité les journalistes a visité sa réserve qui rassemble des milliers d’ œuvres avant d’ exhorter les jeunes artistes à faire un travail de qualité qui résiste au temps.

La conférence a pris fin par une cérémonie de distribution de tableaux aux journalistes qui selon l’ artiste font un travail de médiation et de relais entre le public et les artistes. Il les a encouragé  à persévérer dans leur tâche. Rendez-vous a donc été pris le 24 novembre pour de nouvelles émotions artistiques signées Stenka.

Culture

Facebook