Tchimou-Assèkro

Tchimou-Assèkro est un gros village d’ethnie Baoulé Pharis (ou Fahli) du centre de la Côte d’Ivoire. Tchimou-Assèkro fait partie du département de Bouaké (Côte d’Ivoire), région du Gbèkê. La localité de Tchimou-Assèkro est un village du Canton Pharis (ou Fahli) de Bouaké. Il est situé à environ 17 km de la ville de Bouaké.

La population de Tchimou-Assèkro est estimée à environ 2000 habitants.

Les villages voisins immédiats de Tchimou-Assèkro sont Gbagbakro et Akpokro.

La rivière Loka passe à l’est du village, et sur laquelle un barrage (retenue d’eau pour la culture du riz) est construit.

Tchimou-Assèkro comprend trois (03) grands quartiers: Assèkro;Akouakro;Maitrikro.

Depuis 2016, le chef du village de Tchimou-Assèkro se nomme NANAN N’DRI KOUADIO. Le porte canne de NANAN N’DRI KOUADIO est KONGOUE KOUAKOU KOUAME RAPHAEL.

Organisation
Tchimou-Assèkro est organisé en cinq grandes familles qui désignent des notables qui vont siéger à la chefferie du village.

Tchimou-Assèkro est dirigé par un chef de village désigné dans la lignée des chefs du village par les cinq grandes familles et entérinée par le chef du Canton Pharis de KONANKANKRO.

Principales activités
Les habitants de Tchimou-Assèkro sont principalement des agriculteurs. Cependant, on y trouve:

– des artisans tels que des tisserands, des maçons et des potières;
– des commerçants et commerçantes de produits agricoles et de produits de grande consommation tels que le poisson, l’attiéké etc;
– et des boutiques.

Les cultures pratiquées à Tchimou-Assèkro sont les cultures :

– d’ignames (Assawa, ngnan, clê-nglai, bêtê-bêtê, florido, …);
– de riz; du manioc;
– du maïs;
– du Haricot;
– de l’arachide;
– et de légumineuses.

La culture pérenne pratiquée par les vaillants paysans de Tchimou-Assèkro est la culture de l’anacarde qui constitue une source de revenue substantielle de ceux-ci.

Les paysans de Tchimou-Assèkro font aussi l’extraction du vin blanc communément appelé blanco. Il s’agit de la sève du palmier à huile ou M’mé, du raphia ou Loka ou Gbali, du palmier datier ou N’glécia. C’est une activité occasionnelle et à but non lucratif.

Mutuelle de développement
Le village de Tchimou-Assèkro a une mutuelle de développement dénommée Union pour le DEloppement de Tchimou-Assèkro (UDETA). L’UDETA est un creuset de cadres du village et de personnes ressources qui œuvrent au développement humain, économique, social et culturel de Tchimou-Assèkro.

Le Président actuel de l’UDETA est KOFFI N’DRI dit JIMMY.

Danses traditionnelles et culture moderne
Les danses traditionnelles de Tchimou-Assèkro sont :
– des danses de réjouissance populaire telles que le Soclo, le Manflèhiwa, le N’Dolo et le Adjoss;

– et des danses sacrées telles que le Adjanou, une danse exécutée uniquement par les femmes mûres.
Tchimou-Assèkro a aussi des artistes tradi-modernes qui font la fierté du village. Ce sont ASSAORE AKISSI dit Jocé et PETIT NYS.

Villes / Villages

Voir tous