Niangbo

Crée au 16ème siècle par un chasseur venu de Kong du nom de Gnaly Koné, Niangbo a connu dans son histoire plusieurs mutations.

Sa position centrale par rapport aux villages voisins la singulièrement privilégié. Vite devenu un grand carrefour commercial par l’affluence des colporteurs Dioulas , Niangbo est passé du 17ème siècle au 19ème siècle soit environ 3 siècle durant le chef du Canton Tchêbingué. et en 1923 Cercle du pays Tagbana, avant Dakorokah et Katiola..

Perturbé dans son évolution par l’Almamy Samory Touré en 1896; Niangbo a passé quelques années sabbatiques avant de retrouver une nouvelle jeunesse avec l’avènement du cercle en 1923.

La passage de l’Almany Samory à Niangbo a crée une forte dispersion des forces vives, qui par la soif incontrôlée de vaincre, et par une mauvaise appréciation de l’orientation ont quitté le village pour allé à la rencontre de Samory Touré. Ainsi certains se retrouvent au Ghana (Sampa, Djembé ect..)

Niangbo est un site touristique par excellence regorge plusieurs centres de curiosités:
– Le Mont Niangbo avec ses 750 m d’altitude. Avec une surface de plus de 7 km2, le Mt Niangbo est le plus grand inselberg de Côte d’Ivoire. Il est âgb probablement de plus de 70 millions d’années. II est constitué en majorité de gneiss.
– La grottes aux fusiles
– Les tombes du 1er Commandant de cercle Pière d’Ali et son fils etc.