Seydougou

La Commune de Seydougou est située dans le Département de Gbéléban. Elle est limitée au Nord et à l’Est par la Sous – préfecture d’Odienné, au Sud par la République de Guinée et à l’Ouest par la Sous- préfecture de Gbéléban.

Seydougou compte 3269 habitants. Sa superficie est de 256 km2.

« Sé-dougou » qui signifie littéralement « le village sous le karité » aurait été fondé au 18ème siècle par un marabout nommé Mema Moussa FOFANA. Cette petite localité, devenue par déformation Seydougou, a été érigée en Sous-préfecture par décret N°74-499 du 30 octobre 1974, portant remaniement territorial dans les Départements d’Odienné et de Ferkessédougou.
Deux décennies plus tard, en 1995, Seydougou sera érigée en commune par le décret n° 95 – 941 du 13 décembre 1995 portant création de soixante et une(61) Communes.

Economie
-Atouts économiques et industriels : Zone de forte production d’anacarde et de coton, la commune dispose d’énormes potentialités dans le domaine agricole qui ne demandent qu’à être exploitées. A cela, il convient d’ajouter un secteur de l’élevage de bovin en pleine expansion.

-Commerce : La proximité avec la République sœur de Guinée fait de Seydougou une zone de transit. Cela se traduit par un marché hebdomadaire florissant qui rassemble des commerçants en provenance de la Guinée, d’Odienné et des localités voisines telles que Gbéléban.

-Infrastructures : La Commune de Seydougou dispose de quelques atouts qui seront mise en valeur avec la conception en cours de son Plan Stratégique de développement par l’Agence Nationale Appui au Développement Rural (ANADER). Il s’agit entre autres de : une structure d’encadrement des paysans disposant d’une microfinance dénommée « La Maison du Paysan » ; un réseau routier en bonne état marqué par les travaux de bitumage en cours de l’axe Seydougou-Odienné long de 50 km et Seydougou-Gbéléban long de 20 km ; un réseau de communication cellulaire performant avec MTN et ORANGE-Côte d’Ivoire ; un château d’eau d’une forte capacité et des pompes hydrauliques à motricité humaine assurant la couverture en eau potable de tous les villages, une connexion au réseau électrique couvrant tout le territoire communal ; deux retenues d’eau propices à la pratique de la pêche et des cultures maraîchères aménagées par la Mairie.

Villes / Villages

Voir tous