Grand-Bassam: ville de détente et de loisirs

Première Capitale de la Côte d'Ivoire de 1893 à 1900, la ville de Grand-Bassam est située à 40 km, au Sud-est d'Abidjan, Capitale économique de la Côte d'Ivoire.

Elle est d’accès facile par un tronçon bitumé. En témoigne la longue file de véhicules qui, tous les week-end relie la cité à Abidjan.

Grand-Bassam, cette cité balnéaire est incontestablement l’endroit idéal pour fuir le stress et la pression des bureau et autres lieux de travail. Témoin de son passé glorieux, son site historique et touristique est situé sur le golfe de Guinée à environ 5° 13 de latitude Nord; 3°45 de longitude Ouest; 0,4 m d’altitude.

Ce site qui est pris d’assaut tous les week-end par des milliers de touristes, occupe une bande de sable longue d’environ 10km et large de 200 à 300 m enserré entre l’océan atlantique et la lagune ouladine (un bras de la lagune Ebrié), avec à sa droite, le fleuve Comoé que les premiers navigateurs Européens (Portugais) en Côte d’Ivoire dénommèrent « Rio Mayo » lors de sa toute première découverte. A l’Est de ce site, se présentent des lacs et des marigots, de la brousse épineuse à l’Ouest et au Nord.

Geographie
– Superficie: 130 km2
– Population: Elle est de 58 000 habitants
– Relief: Un sol plat et sableux, des bas-fonds plus ou moins marécageux. Par endroits, avec présence d’îlots.
– Végétation: savane arborée. Le paysage végétal est dominé par des Plantations de cocotiers sur tout le cordon littoral.
– Cultures vivrières: Manioc, banane plantain, tarot, igname, riz, maïs, légumes
– Climat: A Grand-Bassam, le climat est de type attiéen, avec une pluviométrie abondante: une grande et une petite saison des pluies une grande et une petite saison sèche.
Toute l’année, la ville reçoit des brises de mer chaudes et humides.

Hydrographie
Située sur la route côtière reliant Abidjan, la Capitale économique de la Côte d’Ivoire à la République sœur du Ghana, la Sous-préfecture de Grand-Bassam se caractérise par la présence de l’océan atlantique.

Elle est arrosée par trois cours d’eau qui sont :
– la Lagune Ebrié
– la Lagune Ouladine qui est un bras de la lagune Ebrié et le fleuve Comoé qui prend sa source à Banfora au Burkina-Faso

Toutes ces eaux sont peuplées de poisson. Aussi, la construction d’un port de pêche dans la localité est-elle nécessaire