Les noms baoulé et signification

L'ethnie baoulé est une ethnie du centre de la Côte d'Ivoire. C'est la première du pays en nombre (23% de la population). Je me suis tiré les cheveux pour comprendre pourquoi les gens n'avaient pas le nom de famille de leur père.

Chez les baoulés, le père donne son prénom à ses enfants, qui devient leur nom de famille. Cette pratique est appelée à disparaître depuis la réglementation qui impose le système du nom de famille fixe. Ainsi, le papa de Konan s’appelle Koffi de son prénom. Le petit Konan s’appelle donc Konan KOFFI. Mais avec l’uniformisation, ses enfants s’appelleront toujours KOFFI.

Chez les Baoulé, on donne souvent le prénom en fonction du jour de naissance:

LES NOMS BAOULE ET SIGNIFICATION
Les noms chez les Baoulé selon le jour de naissance (homme, femme)

– Lundi: (Kouassi, Akissi).
– Mardi: (Kouadio, Adjoua).
– Mercredi: (Konan, Amenan).
– Jeudi: (Kouakou, Ahou).
– Vendredi: (Yao, Aya).
– Samedi: (Koffi, Affoué).
– Dimanche: (Kouamé, Amoin).

Les noms selon la position dans la famille

– Troisième enfant d’une succession d’enfants de même sexe : N’guessan.
– Quatrième enfant d’une succession d’enfants de même sexe : N’dri.
– Le neuvième enfant d’une mère : N’goran.
– Le dixième enfant d’une mère : Brou.
– Le onzième enfant d’une mère : Loukou.
– Le douzième enfant d’une mère : Toungbin.
– Le douzième enfant d’une mère : Abonouan.

Les noms de caresse
– Atôwla = Kouassi.
-Kouadio=Atouman
– Abo = Konan.
– Kôlou = Kouakou.
– Adammo = Yao.
– Akpôlè = Koffi.
– Bly = Kouamé.
– Atchouè = N’guessan.
– Gadeau = N’dri
– Sialou ou Mossia= Amenan.
-Ziahimo =Affoué
-Gbakla=Ahou
-Nandoua=Adjoua
-Blédja ou Adimo=Akissi
– Atchoueh ou Adroh= N’guessan
-Amoin= Gouhé
-Aya= Késsi

Les noms selon les circonstances de la naissance

– Enfant né dans un dépotoir : Ounfoin- Ouffouet (Houphouët)
– Enfant né lors d’une course de la mère hors de la maison : Atoumgbré.
– Enfant né la tête tournée vers le sol : Ahoutou.
– Enfants jumeaux : N’da.
– Enfant né à la suite des jumeaux : Amani.
– Allaly: quiétude.
– N’gonia: désespoir. Pour conjurer le mauvais sort.
– Atiman: enfant prématuré.
– Gbamlé: rouquin
– Fri = Albinos

Les noms en référence aux éléments naturels

– Yobouet: caillou.
– Akpoué: roche.
– Allah: Iroko (qui sommeille dans certains cas).

– Kondro: Loloti (arbre médicinale à écorce épaisse).
– Bla: fontaine.
– N’zué: l’eau.
– Frondo: Baobab.
– Faitai: Lac.
– N’go: huile de palme (nom donné aux personnes de teint clair).
– Lomé: espèce de palmiste spécialememt rouge.
– M’mé: palmier.
– Djué: poisson.
– Bohoussou: génie des forêts.
– Django: ficus
– Kongo: vallée.
– Béra: Touraco.
– Oura: ordures, nom attribué pour conjurer la mort de l’enfant.
– Zougou: chenille, nom attribué aux personnes particulièrement velues.
– Oka: montagne.
– Gnamien: Dieu, ciel.
– Assié: la terre.

Noms religieux et autres

– Assoh: fétiche de Bocanda à Konan-Elekro.
– Djè: masque d’origine Gouro.
– Goly: masque d’origine Ouan.
– Diby: fétiche d’origine kweni.
– M’bra: danse fétichiste
– Doh: masque d’origine gouro
– Allou: fétiche guerrier.
– Gbangbo: fétiche reconnu seulement chez les Baoulé N’gban de Tié’ndiékro.
– Allangba: fétiche protecteur.
– Tanou: fétiche.
– Djézou: fétiche.
– Kra: fétiche.
– Zouzou: nom d’origine Ouan adopté surtout par les Baoulés Godé de Béoumi.
– Kangah: esclave, de nos jours, ce nom est attribué aux enfants dont les précédents sont décédés.
– Souaga.
– N’gatta.
– Déla: fétiche.
– Saraka: sacrifice.
– Kramo: marabout.