Le stade Félix-Houphouët-Boigny

Le Stade Géo André (du nom d'une ancienne gloire du sport français), aujourd'hui Stade Félix Houphouet Boigny, a été créé dans les années 30 à une époque où le Plateau, quartier résidentiel des colons n'était pas aussi densément occupé.

L’on peut observer sur la photo de 1959 des espaces inoccupés aux abords constitué par des espaces verts et des aires de jeu. Les capacités du stade étaient limitées à quelques gradins servant de tribune sur les parties latérales du stade. Une simple grille servait de clôture.

Le Stade est modernisé en 1964 par le cabinet SAU (Société d’Architecture et d’urbanisme) des architectes Renard et Sémichon et prend le nom de stade Félix Houphouet Boigny ou « Le Félicia ».

La clôture légère du stade originel fait place à des tribunes (tribune lagunaire, tribune latérale, tribune officielle) et une loge présidentielle. Sa capacité est portée à 35000 places.

Des réhabilitations successives permettront au stade d’accueillir des matchs officiels, des championnats nationaux, la coupe d’Afrique des Nations de 1984, le Championnat d’Afrique des nations de 2009, des meetings politiques et des concerts.

Le Stade Félix Houphouet Boigny a accompagné la Côte d’Ivoire dans tous les moments importants de son histoire depuis plus de 87 ans. Ce stade national fait partie des équipements retenus pour abriter une partie des jeux de la francophonie de Juillet 2017.