Bondoukou, La ville aux « mille mosquées »

S'il est une ville de Côte d'ivoire dont l'histoire et l'influence riment étroitement avec Islam, c'est bien Bondoukou. Cette ville du nord-est, considérée comme l'une des plus vieilles du pays est, avec la ville de Korhogo, l'un des berceaux de la religion musulmane en Côte d'Ivoire.

Son architecture atypique, constituée d’innombrables mosquées, lui confère une allure de ville « sainte », d’où son appellation de « ville aux milles mosquées ». Cela est encore plus perceptible durant la période du Ramadan, où la ville est littéralement prise d’assaut par des milliers de pèlerins, en quête de purification et de savoir auprès des grands maîtres coraniques, gardiens des secrets du Saint Coran.

Au delà de cet aspect religieux, Bondoukou est une ville dont le charme et l’hospitalité ne laissent aucun touriste indifférent. Outre son architecture, la ville regorge de nombreux sites touristiques et espaces de détente qui sauront, à coup sûr, égayer le touriste de passage dans la capitale du « Gontougo ».

La mosquée Koudouss

Bâtie par feu l’Imam El Hadj Koudouss (d’où son appellation), elle est la plus belle et la plus grande de toutes les mosquées de la ville. Elle se dresse majestueusement et symbolise, à elle seule, la forte prédominance de la religion musulmane dans la ville. Elle est un lieu de culte qui attire chaque année des milliers de pèlerins de la sous-région..
La résidence de Samory Touré

Construite par Abakary Touré, riche commerçant local, elle fut bâtie par des maçons venus de Djenné (Mali) en 1800 et aurait servi de résidence au célèbre conquérant africain Samory Touré. Bien que cette information soit contestée, cet édifice à l’architecture de type sahélien constitue un objet de curiosité pour bon nombre de visiteurs

La première case de Bondoukou

Son histoire est étroitement liée à celle de la ville. Selon la légende,Taki Adreré fondateur de la ville de Bondoukou, voulant convaincre les siens d’habiter la case qu’il avait construit leur cria « Gontougo » qui signifie : « le bonheur est pour bientôt ». Aujourd’hui, cette case, qui se visite que le 25 décembre à l’occasion de la fiago (feu de brousse), figure parmi les sites les plus visités de la ville.

Restaurants

Au-delà des spécialités européennes qu’offrent les restaurants de la ville, vous prendrez plaisir à découvrir les délices d’une gastronomie locale qui s’articule autour de l’igname, tubercule populaire dont la Côte d’Ivoire est troisième producteur mondial.

Shopping

Faites un tour le long des artères du centre-ville et vous pourrez apprécier les parures et accessoires typiques du pays Abron ainsi que des articles en tout genre provenant des pays frontaliers que sont le Ghana et le Burkina Faso.

Hôtels
La ville de Bondoukou dispose de quelques établissements que vous retrouverez sur www.jovago.com , site de réservation d’hôtels numéro 1 en Côte d’ivoire et en Afrique.

Sécurité

Bondoukou bénéficie d’une sécurité naturelle que lui confère son statut de ville  »sainte ». Cependant, la présence d’une brigade de gendarmerie et d’un poste de police dans la ville, rappellent que les autorités mettent un point d’honneur à assurer la sécurité des biens et des personnes.

Insolite

De par sa situation géographique Bondoukou est un carrefour des civilisations. En effet, la ville est le chef-lieu d’une région frontalière de deux pays à la fois. Le Ghana dont elle est voisine du coté Sud-est et le Burkina Faso du côté Nord-est.

Monnaie
La monnaie locale est le franc CFA. 1 Euro = 650 Francs CFA.
https://www.mataf.net/fr/conversion/monnaie-XOF

Code pays
+ 225 Abidjan.http://www.aeria-ci.com/

Acquisition de visa
L’entrée sur le territoire ivoirien est assujettie à un visa, sauf pour les ressortissants de l’UEMOA.
Pour les conditions de visa consulter : http://www.paiementvisa-cotedivoire.com/