Ouverture de la 4 ème Conférence du Pasmae : Les experts d’accord pour des recherches qui aboutissent sur une véritable industrie musicale.

La 4 ème Conférence du Pasmae ( Société panafricaine pour l’ éducation aux arts de la musique. ) a ouvert ses portes à Abidjan hier  à l’ Institut National des Arts et de l’ Action Culturelle ( Insaac ) devant un parterre de personnalités du monde des arts autour de la thématique : Africanisme et nouvelles directions dans l’ éducation aux arts de la musique : concepts défis et perspectives.

Mme Gisèle Châtelain, Présidente du comité d’ organisation a situé l’ enjeu d’ une telle rencontre qui valorise les arts de la musiques avant de souhaiter la traditionnelle bienvenue aux participants venus du Bénin, du Ghana, du Nigéria et du Kenya.

Dans son allocution, le Prof Goran Modeste Armand, Directeur de l’ Insaac, Institut abritant ce colloque international a indiqué que l’ importance de cette rencontre se situe à deux niveaux à savoir donner une visibilité à la recherche artistique et culturelle par la mobilisation des chercheurs de l’ Institut d’ une part et  montrer comment la recherche, l’ analyse prospective notamment peut aider à définir par l’ anticipation, les conditions de l’ efficacité interne et externe de la recherche ivoirienne dans son ensemble et des politiques culturelles publiques d’ autre part.  » Notre ambition est de valoriser la recherche artistique et culturelle « , a t-il insisté avant de remercier le gouvernement ivoirien pour toutes les actions d’ envergure entreprises dans le secteur de la culture notamment la création pour cette année des postes budgétaires de professeurs d’ éducation musicale au profit des lycées et collèges.

Il a souhaité que de cette conférence de haut niveau naissent des résolutions qui permettront à l’ Afrique de disposer d’ une véritable industrie musicale à terme.

Cette vision a été partagée par le Président par intérim du Pasmae Afrique de l’ Ouest, le Prof Ovaborhene Idamoyibo du Nigéria qui a affirmé que la musique sert de moteur à la créativité humaine. C’ est à juste titre qu’ il a engagé les participants à produire des recherches musicales qui puissent installer l’ Afrique au rang des sociétés qui comptent.

Dembélé Fausseni, représentant le Ministre Maurice Kouakou Bandaman, Président de la Conférence a révélé que l’ intégration africaine à travers les arts et la culture est une réalité implacable. Il a souhaité que les recherches musicales fassent sortit le continent de l’ ornière avant d’ annoncer l’ ouverture des travaux de la Conférence.

Notons que pour leur contribution à l’ émergence de la culture en Afrique, d’ éminentes personnalités ivoiriennes et nigérianes ont été distinguées par des trophées. Ainsi le Grand Grand Prix est revenu au Président de la République Alassane Ouattara.

Récipiendaires :

  • Le Président Alassane Ouattara.
  • Le Ministre de Culture et de la Francophonie
  • Le Ministre de l’ Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique
  • Le Ministre de l’ Education Nationale
  • Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative
  • Le Ministre auprès du Premier Ministre Chargé du budget et du porte-feuille de l’ Etat
  • Pasteur Elisaneth Okérégbé ( Nigéria )
  • Révérend Hon Monday Orwigho ( Nigéria )

Culture

Facebook