2 ème édition du festival Glô-Loh : Tohourou de Daloa super lauréat.

Les lampions se sont éteints le samedi dernier sur la 2 ème édition du festival Glô-Loh avec la consécration du groupe  » Tohourou de Daloa « .

En raflant le 1 er prix dans les disciplines du chant, du conte et le 2 ème prix dans la discipline de la parole poétique, le  » Tohourou de Daloa  » s’ est imposé comme grand vainqueur de la 2 ème édition du festival Glô-Loh de Gagnoa.

La troupe venue de la cité des antilopes a conquis le public par une prestation enlevée empreinte d’ originalité et de créativité. Le leader du groupe a, dans la pure tradition du terroir bété suscité de l’ émotion à travers le conte, le chant et la parole poétique.

La parfaite maîtrise de la langue, le port approprié du costume traditionnel, l’ occupation scénique, l’ interaction avec le public, la bonne diction et le charisme d’ à propos sont autant d’ arguments, de l’ avis du jury qui ont permis au  » Tohourou de Daloa  » de se hisser sur la plus haute marche du podium.

Cette prestation de belle facture a fait dire à l’ assistance que les jeunes assument bien leur part d’ héritage laissé par les  » anciens « .

M. Gbaka Marc, président du jury s’ est dit heureux de savoir que la relève est assurée en matière de préservation des rythmes patrimoniaux de la région eu égard aux prestations des groupes en compétition.

En parole poétique, le 1 er prix est revenu au groupe  » Yoro Goubo  » de Gagnoa tandis que dans la catégorie conte, le 2 ème prix a été l’ affaire de  » l’ ensemble artistique de Diégonéfla « . Quant au chant, le groupe  » Zagoté d’ Issia  » s’ est adjugé la seconde place.

Des prix spéciaux ont été décernés. Celui de la commune-hôte a été décerné à la commune de Gagnoa tandis que celui de remerciements est reparti au Ministère de Culture et de la Francophonie pour son apport inestimable. Il en est de même pour le Conseil Régional de Gagnoa qui s’ est adjugé un prix spécial pour son soutien au festival.

Le prix spécial du Jury est revenu à  » l’ ensemble artistique de Diégonéfla « .

Mme Zagbayou Bekouan Hortense s’ est félicitée de la tenue de la présente édition tout en remerciant les différents partenaires qui se sont associés à cette célébration culturelle. Elle a souhaité que la culture soit toujours au cœur des préoccupations des populations afin que sa promotion et sa sauvegarde soient l’ affaire de tous. Elle a donné rendez-vous au public pour un festival plus populaire l’ année prochaine.

M. Liazéré Kouao a, au nom du Ministère de la Culture et de la Francophonie avant de clore la manifestation

félicité l’ initiatrice et a souhaité que de telles activités se multiplient afin que le patrimoine culturel de la région soit mis en valeur. La culture, l’ a t-il rappelé tout en étant l’ âme des peuples, s’ avère un puissant moyen de développement.

Après les prestations des troupes lauréates, un concert réunissant des artistes locaux et des jeunes adeptes de musiques modernes a mis un point final à la deuxième édition du festival.

Culture

Facebook