TIC: Le numérique, solution à la problématique du logement en Côte d’Ivoire

Pour soutenir un secteur immobilier en proie à la surenchère et à plusieurs abus, des solutions numériques se créent pour faciliter l’accès au logement en Côte d’Ivoire.

Engagée dans un processus de relance économique depuis le début de la décennie 2010, la Côte d’Ivoire doit faire face à d’innombrables défis structurels à la hauteur de ses ambitions. Défis au rang desquels se situe l’accès au logement, préoccupation majeure d’un pays qui connaît depuis la fin de la crise militaro-civile une forte croissance démographique. 

Pour répondre à cette problématique, le pays s’est lancé depuis 2012, dans un vaste programme de réformes sectorielles visant à stimuler l’investissement privé dans le secteur de l’immobilier et dans la construction massive de logements dits sociaux, avec pour objectif, la production de 250 000 logements d’ici 2020. 

Toutefois, malgré les efforts du gouvernement, l’accès au logement pour les populations ivoiriennes en général et abidjanaises en particulier reste un véritable calvaire. Cette difficulté s’explique en partie par l’écart prononcé entre l’offre des fournisseurs et la demande des populations. Selon le Centre de Financement du Logement Abordable en Afrique (CAHF), le déficit en logements était évalué à 600 000 en 2018 avec un besoin annuel estimé à 40 000 logements dont 20 000 pour le Grand Abidjan.

Conséquence de cette situation, la flambée des coûts de location, le renchérissement des parcelles immobilières et toutes sortes de pratiques assimilables à des formes « d’abus » qui rendent l’accès au logement contraignant et fastidieux pour le consommateur. Et ce, malgré la législation en vigueur.

Pour tenter de remédier à ces excès, plusieurs solutions numériques ont été développées par de jeunes start-ups. C’est le cas de CoinAfrique, startup africaine spécialisée entre autres dans la mise en relation entre vendeurs et acquéreurs (locataires/acheteurs) de biens immobiliers. Créée en 2015, cette startup facilite la recherche et la mise en avant de biens immobiliers à travers un système d’annonces via sa plateforme mobile.


Pour Kamal Diaité, Directeur Marketing et Communication de la startup : « CoinAfrique ambitionne de révolutionner le secteur de l’immobilier africain par une mise en relation directe entre les vendeurs et les acheteurs via notre plateforme.  Les objectifs étant de limiter les coûts de transactions par la réduction du nombre d’intervenants dans le processus de vente et ainsi de faciliter l’accès au logement aux populations.»

Pari en passe d’être réussi pour la jeune plateforme qui en seulement 6 années d’activité a déjà franchi la barre du demi-million d’ utilisateurs actifs. Avec une activité en croissance continue, le service est en passe de devenir la première audience mobile d’Afrique francophone avec pour objectif d’atteindre des millions d’utilisateurs dans quelques années.

A propos de CoinAfrique :CoinAfrique est le premier service de petites annonces en Afrique francophone subsaharienne. Fondée en 2015 par Matthias Papet et Eric Genêtre, la société est basée à Dakar avec des bureaux à Cotonou (Bénin), Lomé (Togo) et Abidjan (Côte d’Ivoire). La startup vise 10 millions d’utilisateurs actifs en 2023.

Les derniers articles