Présidentielles 2020 / Maître Kaudjhis-Offoumou Françoise :  » Je m’engage à partager ma vision avec les ivoiriens « .

 Les échéances présidentielles en Côte d’Ivoire s’approchent à grand pas. Il reste seulement deux ans pour que les ivoiriens retournent aux urnes. Avant ces événements cruciaux pour la nation de feu Félix Houphouët-Boigny, des candidatures se signalent déjà. L’une des premières candidatures à se signaler, est celle de Maître Assi Kaudjhis-Offoumou Françoise Angéline Delphine. Cette Avocate à la Cour a décidé de se présenter lors des élections présidentielles de 2020. Pour sa toute première sortie, elle a choisi la ville d’Adzopé pour le faire. Parce qu’elle est native de ce département et la fille du premier chef de canton de la ville, Assi Joseph. Dont ce dernier fut mandataire du Président Félix Houphouët-Boigny à la constituante du 2 juin 1946. Ainsi, Maître Assi Kaudjhis-Offoumou Françoise Angéline Delphine, a choisi la cour de son père pour lancer le samedi 10 mars dernier à Adzopé, sa déclaration de candidature à la magistrature suprême de la Côte d’Ivoire. Selon elle, cet endroit est fort de sens. Il a également accueilli le Président Félix Houphouët-Boigny lors de ses tournées politiques dans les années 40. Les chefs traditionnels, des communautés ethniques de Côte d’Ivoire représentée dans la commune, le représentant du secrétaire général des Rois et chefs traditionnels d’Afrique, sa Majesté Tchiffi Zié Jean Gervais et des organisations communautaires venues d’Abengourou étaient là pour apporter leur soutien à la militante des droits humains et de la démocratie. Par ailleurs, après les bénédictions formulées par le chef de terre d’Adzopé, Nana Adopo Philippe au cours de la cérémonie de libation, la Présidente-fondatrice de l’Association Internationale pour la Démocratie en Afrique (AID-Afrique) et de la Fondation Internationale Kaudjhis-Offoumou de la Sainte Trinité (FOIKOST) a pris la parole pour faire part de sa vision pour la Côte d’Ivoire en portant sa candidature aux élections présidentielles de 2020. ‘’Les expériences acquises au cours de ma carrière professionnelle et de mon parcours politique m’ont convaincue que les problèmes que vivent les ivoiriennes et ivoiriens ne sont ni une fatalité, ni insurmontables. Le peuple ivoirien a toujours démontré sa capacité de mobilisation autour de ses préoccupations de bien-être, d’équité, de justice sociale et de paix. Je m’engage pour l’amour de notre nation à donner un souffle nouveau à la Côte d’Ivoire par la mise en œuvre de mon projet de société’’, avance-t-elle. Et de continuer pour dire : ‘’La demande sociale du peuple ivoirien est devenue plus pressante que jamais à tous les niveaux notamment en matière de justice sociale et de sécurité, de l’accès aux emplois et aux services sociaux de base (eau, électricité, éducation, santé, assainissement et cadre de vie), en matière de sécurité alimentaire et d’accès aux infrastructures de soutien à la production. A l’échéance des objectifs du développement durable, le chômage et la pauvreté se sont amplifiés. C’est pourquoi convaincue que le peuple ivoirien est capable du meilleur, je m’engage résolument avec confiance à partager ma vision d’une nouvelle philosophie de conduite des affaires de l’Etat aboutissant à un changement qui change en vue de garantir le devenir du peuple ivoirien. Je suis consciente des énormes défis qui m’attendent et en comptant sur votre engagement à mes côtés, je me déclare en toute humilité et avec grande détermination, candidate aux élections Présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire’’. De plus, Maître Assi Kaudjhis-Offoumou Françoise Angéline Delphine a été membre du Directoire du Forum de la réconciliation nationale en 2001, commissaire centrale à la Commission Dialogue et Vérité (CDVR) en 2011 créée par le Président Alassane Ouattara et membre chargé de la typologie, des vérifications de dossiers et de la définition des formes de la répartition des victimes depuis 2015 de la Commission Nationale pour la Réconciliation de l’Indemnisation des Victimes). Son slogan de campagne est : ‘’L’union pour le changement et le progrès’’ et dont le logo : ‘’Une colombe portant une étoile rouge dans le bec et descendant sur la Côte d’Ivoire’’, a été béni par les chefs traditionnels à la fin de la cérémonie. Marquée par des prestations de danses traditionnelles et d’artistes comme Yolande Tapé.

Maître Kaudjhis-Offoumou Françoise déterminée à conduire le peuple ivoirien à bon port.

Non classé

Facebook