Festival Couleurs et Intégration :  » L’ Afrique aide l’ Afrique  » un nouveau concept à intégrer dans nos mœurs a expliqué le promoteur.

Littérature, musique et gastronomie ont constitué le menu principal du festival Couleurs et Intégration qui s’ est déroulé le samedi le samedi 26 novembre à l’espace Acoustic ( 2 Plateaux vallons Rue des Jardins ) à l’ initiative de Wassa Edition.

Cette rencontre à la fois festive et intellectuelle a été le prétexte tout trouvé par Dominique Vangah, promoteur de l’ événement d’ expliquer son concept  » l’ Afrique aide l’ Afrique  » et d’ inviter les entreprises et les personnes de bonne volonté à y adhérer.

Ce projet d’ aide innovant au dire du promoteur permet à l’ Afrique de se prendre en charge sans attendre l’ aide de l’ occident. De façon concrète  » l’ Afrique aide l’ Afrique «  est une forme d’ entraide et de solidarité qui consiste à prélever une somme de 100 f cfa sur chaque produit proposé par Wassa Edition. Ainsi le mise en vente des calendriers de poche ou mini-bancaire, des rames de papiers et l’ organisation d’ un jeu-concours via SMS permettront de collecter des fonds et de les reverser par la suite à des ONG œuvrant dans le social.

 » L’ innovation dans la démarche c’est que ces fonds proviennent de chez nous. C’ est un appel à participation qui permettra à l’ Afrique de s’ auto-financer « , a expliqué Dominique Vangah avant de préciser que c’ est la première opération africaine dans le domaine de la stratégie innovante et de la communication.

Henri N’ Koumo, représenant le Ministre de la Culture et de la Francophonie à cette cérémonie a salué le promoteur pour son esprit d’ initiative qui démontre qu’ il y a d’ autres voies à explorer en matière d’ aide au développement. Il a exhorté les invités à accompagner le promoteur de ce concept qui fait la fierté de l’ Afrique.

Invitée spéciale à ce festival qui célèbre l’amitié ivoiro-togolaise Mme Germaine Kouméalo Anaté, ex-Ministre de la Communication, des Arts et de la Culture a présenté ses œuvres littéraires. L’ accent a été mis sur son recueil de poèmes  » Là où je ne suis pas « .

Femme de lettres, engagée dans les combats contre l’ obscurantisme et toute forme d’ extrémisme, l’ écrivaine Germaine a indiqué que son oeuvre célèbre l’ humanisme, la moralité et l’ altruisme dans un monde où il n’ y pas plus de valeurs. Elle en appelle donc a plus de partage et d’ amour. Ce condensé de 25 proses et vers a été publié aux éditions Awoudy.

La dédicace a eu lieu dans une ambiance très conviviale où la passionnée de Lettres a échangé avec les invités qui ont voulu en savoir davantage sur l’ oeuvre. L’ initiative de Dominique Vangah gagnerait à être soutenue pour plus de solidarité en Afrique et pourquoi pas dans le monde.

Culture

Facebook